Revenir au site

 

L’ESCALADE, UN BON SPORT POUR PATIENTER L'HIVER ? 

 Coup d'barre en ascension verticale

· Entrainement

 

Comme tu le sais sûrement déjà, chez coup d’barre on adore le triathlon, le vélo... ce que tu ignores peut-être c’est que l’on a commencé à s’intéresser de plus prêt à l’escalade. Dans cet article, Henri va te parler des avantages qu’il a trouvés à pratiquer l’escalade en hiver et les liens qu’on peut faire avec les sports que nous pratiquons déjà. Il va tenter de répondre aux questions suivantes au cours de l’article : 

Comment l’escalade peut te permettre de vaincre la monotonie de tes sports surtout en hiver ? 

Quelles sont les différents liens possibles entre différents sports que l’on pratique déjà et l’escalade ? 

Comment les bienfaits de l’escalade peuvent t'aider pour t'améliorer dans ces sports ? 

 

Coup d'barre à l'escalade

"Personnellement, pour moi l’hiver c’est un peu le moment en général où je peine à me motiver à faire du sport, il fait froid, pas beau et j’ai bien plus envie de m’enrouler d'un plaid que de préparer un marathon. Surtout que la course et le vélo en intérieur, ce n’est pas très motivant si on n'est pas fan de Zwift. Alors j’ai la fâcheuse tendance à me laisser aller. Cependant, cette année, j’ai décidé de me laisser tenter par la proposition d’un ami qui voulait me pousser hors de ma zone de confort ou plutôt que de me déplacer horizontalement, il fallait se déplacer verticalement. Je l’ai donc accompagné dans une salle de « Bloc », une discipline de l’escalade où l’on n’est pas assuré ce qui m’a autant rassuré que terrifié, je n’avais pas à apprendre tout un tas de combinaisons de nœuds complexes et de méthodes d’assurage (avec du recul ce n’est vraiment pas si compliqué). Néanmoins, je ne serais pas assuré, ce qui, même si c’est pensé pour ne pas être dangereux, reste très impressionnant. Bien qu’au début peu convaincu par l’exercice, l’escalade me semblait être un sport réservé à une élite d’homme-singe, ma première séance s’est très bien déroulée.

Neophyte ou expert, tous y trouveront leur plaisir

En fait, la popularité du « bloc » connaissant un essor ces dernières années, les salles d’escalades sont, en réalité, très accessibles. Tout est pensé pour qu’un néophyte puisse s’amuser et comprendre et même progresser plutôt rapidement, au moins au début. En effet, la première séance m’ayant bien plus j’ai décidé de réitérer l’expérience, plusieurs fois même. J’ai été agréablement surpris de voir la rapidité de ma progression entre chaque séance et sans m’en rendre compte au fur et à mesure que mes séances sont devenues de plus en plus fréquentes. De plus, les conseils de mon compagnon d’effort même si plutôt basiques m’ont bien aidés, les classiques « gardes tes bras tendus », « utilises surtout tes jambes » ou même « appuie-toi plus sur tes pointes de pieds » et j’en passe. Tu trouveras un tas de conseils de la part de gens bien plus expérimentés que moi directement dans les salles de blocs.

Un sport certes, mais pas seulement ...

Ce qui m’amène à mon deuxième point, l’ambiance dans les salles que j’ai visité est vraiment très sympa. Les gens sont très ouverts et même en y allant seul c’est pas du tout difficile de trouver des conseils sur comment résoudre un problème ou même des conseils de postures de base. Il n’est pas non plus rare d’y faire des rencontres sympas à travers des séances de personnes avec qui rigoler pendant les temps fréquents de récupération. Ce n’est pas pour rien que la plupart des salles de blocs ont un bar ou une buvette, l’escalade est un sport très social où il est plaisant d’y ramener des amis ou même s’en faire de nouveau. 

 

 Un sport complémentaire

Après quelques recherches à ce sujet, je me suis également rendu compte que la pratique de l’escalade pouvait aussi avoir des vertus pour ma progression dans certains des autres sports que je pratiquais. Par exemple, le coté vraiment tonique du tronc et d’explosivité des groupes musculaires dorsaux aide vraiment pour la natation. À l’inverse, la natation en complément de l’escalade est un bon complément puisque la pratique de la natation aide à détendre le dos qui peut être particulièrement tendu après des séances d’escalades où les muscles autour des vertèbres seront particulièrement sollicités. De plus, la souplesse que requiert la natation est vraiment bénéfique pour certains mouvements explosifs en escalade. Finalement, le cardio, amélioré par la natation, est vraiment essentiel pour profiter au mieux de ces séances d’escalade.

Bon pour la natation, mais pas seulement

Pour ce qui est de la course à pied, l’escalade sollicite un bon nombre de groupe musculaires qui sont également intéressants pour ce sport mais pas forcément facile à travailler sans sport complémentaire tel que les deltoïdes ou même les abdominaux. Cela travaille aussi d’autre groupes musculaires essentiels aux coureurs tel que les ischio-jambier, les quadriceps et les mollets. Pour finir l’escalade aide à bien développer la coordination, l’équilibre et la flexibilité, un vrai atout pour se sentir encore plus à l’aise pour la course à pied.

Ce que je pensais être une petite session d’escalade ma finalement complétement converti et j’y vois en plus un tas d’avantage divers pour les sports que je pratique, surtout en hiver. Je ne peux donc que te recommander de tester une petite séance pour essayer et te faire ton propre avis.

Attention au Coup d'barre pendant la séance

Et n'oublie pas de prendre de quoi te ravitailler pendant ta séance car ce sport est très exigeant en terme d'énergie. Tu comprendras ce que je veux dire bientôt si tu y vas !"

 

Image rare d'une ravito dans son habitat naturelle

 

 

 

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK