Revenir au site

L'IMPORTANCE DU BIO 2

Les exhausteurs de goût

· le bio

Le bio c’est super important. Dans le précédent article on te parlait des pesticides. Dans celui-ci on parlera de l’importance du bio afin de mettre fin à l’utilisation des exhausteurs de goût.

C’est quoi un exhausteur de goût et quels sont les méfaits sur notre santé ?

Comme son nom l’indique, un exhausteur de goût est une substance qui n’altère pas le goût d’un ingrédient mais qui va plutôt décupler sa perception gustative. Il existe des exhausteurs de goûts naturels comme le citron et le sel. Le problème est que la plupart des exhausteurs de goût sont obtenus aujourd’hui chimiquement. Les plus connus et dangereux sont le glutamate et l’aspartame.

Le glutaquoi ? Qu'est-ce que c'est et quels sont les dangers ?

Le glutamate est aussi déguisé sous ses différentes appellations : E620, E621, E622, E623, E624, E625. Attention cependant car certaines entreprises essayent de tromper le client en annotant leur produit avec les mentions « assaisonnement naturel », « protéines hydrolysées », ou encore « goût bacon ».

Le glutamate est au départ un acide aminé naturellement présent dans notre corps. Néanmoins, une version chimique a été développée en 1907 qui a une autre utilité. Le glutamate présent dans les aliments a pour but de décupler la perception des goûts. Pour ce faire, il agit en fait contre nos mécanismes naturels d’inhibition de l’appétit. En d’autres mots, on ne ressent plus à cause de lui, la sensation de satiété. Cela permet de cacher des ingrédients de mauvaises qualités mais aussi de faire consommer plus. Cette substance agirait donc sur nos neurones exactement comme une drogue et aurait comme conséquence certaines maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer, l’augmentation des risques cardio-vasculaires, l’apparition d’intolérances ou encore la prise de poids. Cette substance peut potentiellement être présente dans n’importe quel aliment transformé. C’est chaque année, 2 millions de tonnes produites mondialement : effrayant.

La découverte de l’aspartame et ses méfaits

L’Aspartame peut être considéré comme un exhausteur de goût mais aussi comme un édulcorant. Aussi appelé E951 sur les emballages alimentaires, il a quant à lui été découvert en 1965 par un chercheur de l’entreprise Searle. Cette entreprise est d’ailleurs une filiale de Mosanto. La substance en question aurait un goût 200 fois plus sucré que le sucre lui-même.

Il pourrait être lié à l’apparition de certains cancers ainsi qu’à l’accouchement prématuré du nouveau-né. Certaines études ont été remises en cause récemment quant aux procédés d’étude mais les conclusions contraires ne sont pas non plus d’actualité. Il est tout de même utile de savoir que suite à une consommation d’aspartame, la phénylalanine se décompose en méthanol lorsque la température passe un certain seuil. Les quantités qui devraient être ingérées pour développer un cancer restent élevées : 40mg par kg corporel à ne pas dépasser. Cette limite a été évaluée par l’EFSA (European Food Safety Authority). Attention donc à cette substance, même si le lien direct avec les cancers possibles n’est pas avéré pour le moment.

Quelle conclusion pour le sportif ?

Le sportif est tout aussi sujet que quelqu'un ne pratiquant pas de sport à ces méfaits. Ces substances restent potentiellement dangereuses. Mieux vaut supprimer de son alimentation les produits industriels dans lesquels on retrouve le plus souvent du glutamate et de l'aspartame.

Lorsque l'on fait le plein d'une voiture, on ne met que le meilleur carburant pour que le moteur tourne parfaitement. Alors pourquoi ne ferait-on pas pareil avec notre propre corps ? Si tu ne veux pas de ces substances dans ce que tu manges, il est peut-être temps de tester la Ravito, disponible sur l'e-shop.

Test la chill bar
Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK